Les Professeurs des universités

Les Professeurs des universités sont des enseignants-chercheurs

A ce titre, et comme les Maîtres de conférences, ils ont la double mission d’assurer le développement de la recherche fondamentale et appliquée et de transmettre aux étudiants les connaissances qui en sont issues. Les Professeurs des universités sont des fonctionnaires titulaires nommés dans un établissement public d’enseignement supérieur et de recherche.

Ils sont également amenés à définir la politique scientifique de leurs établissements d’appartenance et jouent un rôle dans l’encadrement et l’évaluation de la recherche. Comme les Maîtres de conférences titulaires de l’HDR, ils sont amenés à encadrer les étudiants en thèse et à siéger dans les jurys de soutenance. Ils sont également amenés à évaluer au CNU, dans les conseils scientifiques des établissements ou dans les comités de sélection, les dossiers des Maîtres de conférences.

Les fonctions, missions, voies d’accès, dispositions relatives au déroulement de carrière des Professeurs des universités sont prévues dans le décret relatif au statut des enseignants-chercheurs.

Les voies d’accès

La qualification par le CNU (46.1)

Les principes officiels

La qualification  par le CNU est devenue la principale voie d’accès aux fonctions de Professeur des universités. Les Maîtres de conférences peuvent présenter leur dossier de candidature après avoir obtenu leur Habilitation à Diriger des Recherches.

Une fois qualifié, il faut encore se présenter aux concours ouverts par les différents établissements.

Le site du ministère donne les détails à jour de cette procédure

La position de Variance

Chaque année, les élus de la liste variance rendent compte de la session de qualification et précisent les critères d’évaluation retenus par la section Sciences de Gestion 06 du CNU.

Le concours d’agrégation

L’autre voie d’accès au statut de Professeur des universités est le concours d’agrégation organisé de façon régulière par le ministère en charge de l’enseignement supérieur.

Cette voie d’accès n’est proposée qu’aux Maîtres de conférences en Droit, Sciences Politiques, Sciences économiques et Sciences de Gestion.

Elle consiste en une série d’épreuves orales destinées à évaluer la capacité du candidat à conduire une activité de recherche, à maîtriser les différentes disciplines des Sciences de Gestion et à résoudre des problématiques propres à sa spécialité disciplinaire (GRH, Marketing, Finance, Comptabilité, Contrôle de Gestion, Stratégie, Systèmes d’information,…)

Le site du ministère fournit les détails de cette procédure.

Vous trouverez ici les résultats d’une enquête conduite par Variance sur l’agrégation et les voies d’accès au grade de PU

La voie longue (46.3)

Tous les ans, un nombre très limité  de postes est ouvert dans le cadre de la voie longue et est pourvu par un recrutement piloté par l’université, et contrôlé par le CNU. Ces postes sont souvent destinés à l’un des maîtres de conférences de l’établissement qui est titulaire d’une habilitation à diriger des recherches.

Ce nombre de poste est contingenté au 1/9e du nombre de postes mis au concours de l’agrégation externe. Les sections 05 et 06 expérimentent toutefois depuis 2014 le décontingentement (c’est à dire que les postes ouverts aux différentes voies 46.1 46.3 et 46.5 ne sont plus contingentés par rapport au nombre de postes ouverts au concours d’agrégation, Cf. décret n°2014-997 du 2 septembre 2014).

Un rapport dressant le bilan de cette expérimentation dite de « décontingentement » a été demandé par le Ministère au HCERES.

Plus de détails sur le site du ministère: http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid22705/professeur-des-universites.html

Les avancement de grade

Les Professeurs des universités démarrent au grade de Professeur 2ème classe. Ils bénéficient d’un avancement de carrière à l’ancienneté qui leur permet de changer régulièrement d’échelon sur la grille de rémunération.

Les principes officiels des promotions

Ils peuvent demander régulièrement, auprès du CNU (« voie nationale ») ou auprès de leur établissement de rattachement (« voie locale ») le bénéfice de promotions. Trois promotions sont accessibles : la Première Classe, la Classe Exceptionnelle 1er échelon et la Classe Exceptionnelle 2eme échelon. Ces changements de grade ne modifient pas substantiellement la nature de leurs missions. Leur incidence est essentiellement symbolique et monétaire.

Lien vers le site du Ministère

La position de Variance

Chaque année, les élus de la liste Variance rendent compte des sessions de promotion et précisent les critères effectivement retenus par le CNU section 06 Sciences de Gestion et du Management.

L’éméritat

Au terme de leur carrière et après leur départ en retraite, les Professeurs des universités peuvent demander auprès de leur établissement le statut de Professeur émérite. Ce statut leur permet de continuer à encadrer les étudiants en thèse qui n’auraient pas encore soutenu. Il permet également de conserver un lien symbolique avec l’université. En revanche, les Professeurs émérites ne peuvent plus percevoir de rémunération de la part de leur établissement.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close